Presse

Bernac. Une soirée mélodieuse

Fanny Candéli a chanté en l’église de Bernac.

C’est à l’initiative des associations Arpèges et Trémolos d’une part et l’Oiseau Lyre Compagnie, d’autre part, que l’église de Bernac avait été choisie pour accueillir un concert à l’occasion du festival Vignobles en chansons. Ces deux associations qui défendent la culture et la découverte musicale soutiennent la chanson francophone. Cette soirée nous a permis de découvrir une jeune chanteuse d’origine montalbanaise qui a charmé pendant deux heures un public venu nombreux. Fanny Candéli a interprété plus de vingt chansons françaises en s’accompagnant du piano. Quand on sait qu’elle écrit elle-même ses textes et les met en musique, on ne peut être qu’admiratif devant son talent et sa jolie voix. Les applaudissements soutenus et chaleureux ont montré à quel point le public avait été conquis par cette jeune artiste. Elle a réussi à faire partager ses émotions car elle les exprime avec beaucoup de sincérité et de simplicité. Des paroles qui ont du sens, chantées de façon audible, accompagnées d’une musique mélodieuse et présentées avec beaucoup de douceur, de tendresse et parfois également une pointe d’humour, c’est tout cela qui fait le talent de Fanny Candéli. Auteur, compositeur et interprète à 25 ans, des yeux clairs, un visage rayonnant, voilà une chanteuse française très sympathique à qui on ne peut que souhaiter une belle réussite méritée !

La Dépêche du Midi – 8 mai 2013

 

 

 Les tranches de vie de Fanny Candéli

CHANSON  Les figures tutélaires semblent être Anne Sylvestre pour le soin apporté à la langue et Linda Lemay pour les récits sensibles au difficile équilibre. La Montalbanaise Fanny Candéli écrit soigné et chante juste des tranches de vie personnelles ou des chroniques.

Son album « En Sourdine » est sorti en décembre. A son écoute, on aimerait que l’ensemble soit moins contenu, frôlant le convenu. Sur scène, la belle se lâche peut-être.

Sud-Ouest – 29 mars 2013

 

Le Progrès de Lyon – 12 mars 2013

Le Réveil de Tarn et Garonne – 22 janvier 2013

La Dépêche du Midi – 11 avril 2012

Le Petit Journal, le 2 avril 2012

8/9/2008

Fanny Candéli a fait un tabac lors de la Fête de la musique à Montauban. Photo DDM.

Maubec.Vendredi à 21 heures, salle des fêtes.

Fanny, 20 ans, fait chanter les belles lettres

Fanny, 20 ans, est un vrai phénomène. La Montalbanaise a les yeux clairs et le sourire naturel. Dans son jardin secret, Fanny Candéli cultive deux passions. L’écriture qui devrait l’amener jusqu’au professorat de français et la belle chanson française avec laquelle elle fait des gammes. Fanny, auteur-compositeur-interprète, va intégrer lettres modernes à La Sorbonne dès cette rentrée. Il est vrai que quand elle n’écrit pas, Fanny chante et … réciproquement. Comme ce vendredi, à la salle des fêtes de Maubec, à partir de 21 heures (1). Déjà son passage à Montauban le soir de la Fête de la musique a fait un tabac. Il est vrai que Fanny a ce qu’on appelle du charisme et du talent plus… Elle tranche

 

radicalement avec « les produits marketing » des émissions de TV, les «gra-touilleurs de guitare d’occasion » et autres artistes, forcément mal compris, donc évidemment désenchantés. Non, non, Fanny n’est pas cela, c’est tout l’opposé. Calme, réfléchie, intelligente et de nature gaie à l’heure où « faire la gueule » sans raison est devenu tristement « tendance ». Bref, Fanny adore chanter de beaux textes qui veulent dire quelque chose et prend la peine d’articuler pour être entendue et comprise. Anne Sylvestre est un peu son mentor, ce qui est rare pour une jeune fille de 20 ans qui apprécie aussi les chansons rigolotes  de la superbe Linda Lemay, de Juliette, ou encore du grand Brel. Bref, c’est le fond qui l’intéresse le plus. Elle flingue avec une douce et terrible férocité les « forçats de la « Star Ac » et le « bling bling » du show-biz branché pour l’essentiel sur… le tiroir-caisse et le « people » bon marché. Fanny ajoute encore « qu’elle adore traîner et lutter contre l’hyperactivité, quand tout le monde court en permanence dans tous les sens sans vraiment savoir où et après quoi ». Sympa Fanny.

Guy Révellat

 Fanny se produit ce vendredi 5 septembre à 21 heures, salle des fêtes de Maubec, en première partie des « Julots » pour une soirée organisée par Maubec Nostre Vilatge.

 

                                                                          6 mai 2004
Découverte.

Fanny Candéli : du talent à l’état pur !

Discrète, à peine seize ans, bien dans sa tête,la montalbanaise Fanny Candéli

se révèle être une talentueuse artiste même si elle ne fait que débuter.

Loin des « ramdam » du style « Star Académy » qui nous présente à grand renfort médiatique de pseudo-artistes chantant des inepties, Fanny Candéli sait écrire et chanter.

Fanny a la tête sur les épaules et sait ce que poésie veut dire… Récemment sur la scène de l’Embellie elle a conquis le public en une chanson, Dinara. Une chanson sous forme d’histoire d’amour entre Fanny et Dinara, la petite tchétchène rencontrée au Centre Amar…

Dans les yeux de cette jeune réfugiée, Fanny puise les mots de sa chanson évoquant la vie quotidienne des enfants de ce pays ravagé par une guerre sans fin.

L’écriture, Fanny la porte en elle d’instinct. Très jeune, ce sont des poèmes, l’écriture de chansons viendra vers l’âge de 13 ans. La vie de tous les jours, celle de ses proches, c’est là où Fanny puise son inspiration. Ses textes sont des petits bijoux d’intelligence, de sensibilité, qu’accompagnent des mélodies pleines de fraîcheur.

Fanny Candéli, une vraie graine d’artiste !

Fanny n’envisage pas pour l’instant une carrière artistique, elle chante pour ses copains, ses amis et ça lui suffit. Le show-biz ne l’attire pas, mais faire partager ses émotions, oui.

Si vous ne connaissez pas encore cette artiste en herbe, vous pourrez la découvrir sur la scène du Théâtre de l’Embellie lors de la fête de la musique le 21 juin prochain.

L.A.